RECRUTEMENTS

 

 

logo final100

 COMMUNIQUE DE LA PRESSE

L'évènement de ce jour, relève des actions engagées par l'ACM pour la mise en conformité aux normes internationlaes , de l'OACI, de son système de sécurité. En effet, par la cérémomie de lancement du programme SAFE, l'Aviation Civile de Madagascar (ACM) concrétise la signature de l'accord signé au mois de mai 2014 à Dakar entre l'Etat Français, l'Etat Malgache et l'OACI(Organisation de l'Aviation Civile Internationale).

C'est en mars 2014 que l'ACM a présenté un Programme au Comité Sécurité de Bruxelles. La DGAC et l'OACI l'ont soutenu et par la suite, donné leur approbation pour l'octroi d'une aide qui sera gérée par l'OACI.

Ce programme a, entre autre, pour objectif de doter l'ACM, du capitale humain qualifié, en nombre suffisant, dans le domaine de la surveillance et de la certification, pour conduire les réformes et permettre à l'ACM d'honorer ses engagements et d'assumer pleinement responsabilités.

Ce programme SAFE est donc un des outils qui va contribuer à la mise en conformité et à la consolidation du système de sécurité par le renforcement de capacité, à l'issu de laquelle, l'ensemble du secteur aéronautique, l'ACM et l'industrie, seront dotés de techniciens de haut niveau pour assurer le processus d'un système de sécurité sûr et conforme, contribuant ainsi au developpement du secteur aérien et de l'ensemble du pays.

Re-certification pour MTA

 IMG 9799  

« Le meilleur de nous-même pour la sécurité ». Ceci est le slogan que l’ACM a adopté afin de se donner une identité pour la motivation de ses employés et la création d’une image de confiance auprès d’autres organisations et du public. Cette devise est affichée sur tous les documents officiels de l’ACM et met en valeur la mission de l’ACM.

La mission primaire de l’ACM est d’agir en tant que régulateur de l’aviation civile, donc de faciliter le développement du transport aérien. En vue d’accomplir sa mission, il est primordial pour l’ACM d’avoir des visions clés,

 

telles que d’assurer et de garantir la sécurité dans l’industrie de l’aviation civile, définir et appliquer les réglementations de l’aviation civile, et contrôler l’application de ces réglementations.

Le vendredi 20 juillet 2014 dernier, Aviation civile de Madagascar, en la personne de son nouveau Directeur Général, James ANDRIANALISOA, assisté de l'équipe managériale au grand complet, a remis à la compagnie aérienne privée Madagascar Trans Air (M T A) la fameuse attestation de re-Certification tant voulue etrecherchée par toutes compagnies opérant dans l'espace aérien malagasy. Désormais, les appareils de M T A peuvent sillonner non seulement le ciel national mais aussi et surtout l'espace régional sous la responsabilité d'A C M.
Il faut dire que c'est la première du genre, après les différentes mesures de suspension et de dérogation accordées par l'autorité aérienne, pour pallier les évacuations sanitaires vers les autres pays de cette zone-ci de l'Océan Indien. Certes les autres compagnies pouvaient toujours opérer sur le territoire national mais il leur était absolument interdit de « s'exporter ». Avec cette re-certification, M T A est conjoncturellement la seule à pouvoir se rendre au-delà
des mers malagasy.
Dans son discours, le Directeur Général d'A C M a souligné, même insisté lourdement, sur l'importance et la portée économique de cette remise d'attestation, dans la mesure où ce n'est qu'un début au regard des dix autres compagnies évoluant dans le secteur. Il ne tient qu'à ces derniers de répondre, remplir, et satisfaire rapidement aux différentes conditions tant techniques, administratives que financières pour obtenir ce fameux sésame.
Il a, en outre, profité de l'occasion qui lui était donné pour rappeler à l'assistance qu' ACM n'a pas procédé à la suspension de gaieté de cœur, ni dans un esprit quelconque de favoritisme envers telle ou telle autre compagnie. Mais en tant qu'autorité de régulation et de contrôle, elle se devait de remettre au plus vite aux normes internationales le monde aérien malagasy, tant dans sa régularité que sa permanence, voire d'un retour à la discipline. En effet, il était de notoriété publique que certaines compagnies se complaisaient dans la demande dérogatoire, en particulier dans le domaine de l'évacuation sanitaire, pour « oublier » leurs obligations légales principales.
Il est alors à souhaiter que les autres compagnies suivent sans délai l'exemple M T A pour se voir délivrer à leur tour la re-certification.

TAUX IATA

 Juillet 2014 (Madagascar Ariary - MGA)

EUR RATE : 3348.267

USD RATE : 2483.886

Règlement au plus tard le : 15 août 2014

Arrêté interministériel n° 18 835/2006 du 02/11/2006 et Circulaire n° 02-ACM/DG/Cir du 20/11/2006

>> Pour plus d'informations aller à la page "Taux IATA"<<



ACTUALITES AERONAUTIQUES
Airbus A350 XWB arrives in Hong Kong for first time ever

AWN20140728174128

© Airbus

 

The world’s newest, most modern and efficient aircraft, the Airbus A350 XWB, landed for the very first time at Hong International Airport (HKAI) earlier today.

The aircraft, MSN 005, is one of five A350 prototypes used to perform comprehensive flight test and development trials.

>>voir plus

La demande de pilotes et techniciens revue à la hausse par Boeing


© Journal-Aviation.com

  La répartition de la demande en termes de pilotes et techniciens :

- Asie-Pacifique – 216,000 pilotes et 224,000 techniciens
- Europe – 94,000 pilotes et 102,000 techniciens
- Amérique du Nord – 88,000 pilotes et 109,000 techniciens
- Amérique Latine – 45,000 pilotes et 44,000 techniciens
- Moyen-Orient – 55,000 pilotes et 62,000 techniciens
- Afrique – 17,000 pilotes et 19,000 techniciens
- Russie et CEI – 18,000 pilotes et 24,000 techniciens

 >>voir plus

Bienvenue

Recherche

Ressources

Taux IATA

Compteur de Visite