Taux IATA mars 2024

USD en Ariary :

4 523,993

Euro en Ariary :

4 914,903

USD en Euro :

1,086

Euro en USD :

0,92

Règlement au plus tard le

15 avril 2024

Renforcement de capacité sur les Man-Portable Air-Defense System dits MANPADS pour protéger davantage les aéroports malagasy.

L’aviation civile internationale a vu émerger une nouvelle menace en termes de sûreté aérienne : les missiles sol-air à très courte portée ou Man-Portable Air-Defense System MANPADS.

C’est dans cette optique que les intervenants dans le dispositif de sûreté à Madagascar, depuis le 6 mars dernier, et ce jusqu’au 16 mars prochain, ont bénéficié d’une formation, avec l’appui de la Commission de l’Aviation Civile Européenne dans le cadre du projet CASE. Cette formation est dispensée par une équipe d’experts français au sein de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) française, en collaboration avec l’Ambassade de France à Madagascar.

L’aviation civile n’est pas seule à intervenir dans le dispositif de sûreté. Cette formation a ainsi vu la participation de quelques institutions étatiques, mais également de quelques entités civiles et militaires, entre autres la Direction de la Sécurité de la Présidence de la République ; le Bataillon de la Sécurité de la Primature ; le Ministère de la Défense Nationale dont l’Armée de l’air et l’Armée de terre ; le Commandement de la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale, le Central Intelligence Service, l’ASECNA, Ravinala Airports, et quelques techniciens de l’Autorité de l’Aviation Civile de Madagascar (ACM).

— NOTES —

  • SÉCURITÉ aérienne : concerne la prévention pour éviter les évènements accidentels d’origine mécanique, structurelle ou autre.
  • SÛRETÉ aérienne : concerne les mesures pour lutter contre des « actes d’intervention illicite »

 

#transportaeriensafe

#destinationmadagascar